Mycoses vaginales et traitement naturel par phytothérapie… Les huiles essentielles.

Écrit par Médecin rédacteur le .

Note utilisateur:  / 21
MauvaisTrès bien 

 

Les huiles essentielles peuvent-elles aider à guérir une mycose vulvo-vaginale ?
Quand on souffre d’une mycose vaginale, on cherche une solution pour soigner cette mycose gynécologique. Si le traitement médical est efficace, tout va bien. Mais la chimie pharmaceutique a ses limites, et toutes les mycoses vaginales ne sont pas guéries par les médicaments prescrits par les médecins.



Les huiles essentielles, des propriétés anti-mycose vaginale (anti candida albicans)
Les plantes contiennent des substances très actives, encore plus puissantes quand elles sont concentrées dans des huiles essentielles. On peut parler de phytothérapie (traitement par les plantes), mais plus précisément d’aromathérapie (traitement par les huiles essentielles). Aussi des chercheurs ont-ils étudié, dans leurs laboratoires, l’effet de diverses huiles essentielles pour déterminer lesquelles avaient un effet antifongique, c’est-à-dire un effet anti mycose vaginale contre les candida albicans.

Comment s'étudie l’effet des plantes sur les agents des mycoses vaginales ?
On met des candida albicans, agent des mycoses vulvo-vaginales sur de la gélose (un gel nutritif) dans de petites boites transparentes à température adaptée. Normalement, les candida albicans se développent. Dans certaines boîtes, on ajoute l’huile essentielle que l’on souhaite étudier et l’on attend. On peut observer, au bout d’un moment, si le développement de la mycose a été stoppé ou ralenti par l’huile essentielle choisie par comparaison avec les boîtes sans huile essentielle.

Les plantes anti-mycose vaginale en phytothérapie de type aromathérapie ?
Une étude japonaise (1) a exploré l’efficacité de 12 huiles essentielles. Quatre d’entre elles bloquaient le développement des candida albicans dès une concentration de 100 microgrammes/ml :

  • Le thym (Thymus vulgaris) bloque le développement du candida albicans.
  • Le Lemongrass (Cybopogon citratus) inhibe cet agent des mycoses vulvo-vaginales..
  • Le patchouli (Pogostemon cablin), est un agent anti mycose vaginale efficace.
  • Le cedarwood ou cèdre de l’atlas (cedrus atlantica) et un bon candida pour éliminer les mycoses gynécologiques.

D’autres études explorent l’action de diverses plantes :

  • Le tea tree (arbre à thé ou Melaleuca alternifolia) a un effet sur le candida albicans, et il a un autre intérêt : il est aussi actif pour détruire les candida glabata, agent des mycoses moins fréquent, mais à l'origine de mycoses vulvo-vaginales récidivantes parfois difficiles à traiter (4 et 5)
  • L’origan (origanum vulgare) est une plante aromatique connue qui a la capacité de détruire les candida albicans à l'origine des mycoses vulvaires et vaginales.  (2 et 5)
  • La lavande (Lavandula angustifolia) peut tuer 100 % des candida albicans. (3)
  • Le faux cyprès (Chamaecyparis obtusa) a démontré son efficacité pour l'agent des mycoses vaginales (5)
  • Eucalyptus saligna présente une action contre les candida albicans impliqués dans les mycoses vaginales (5)
  • La sentoline verte ou green lavender cotton (Santolina rosmarinifolia) (5) Ioannou et al. (2007)
  • Le genévrier de mer (Juniperus turbinata) (5) semble intéressant car il présente un effet sur différents types de candida : Candida albicans, 
Candida krusei
, Candida tropicalis
, Candida glabrata
... Quand les mycoses sont deux à ces levures plus rares que candida albicans (20 % des cas quand même !), c'est un point intéressant, peut-être une piste de solution.

Mais quelle huile essentielle choisir contre des mycoses vaginales ?
Comment choisir l'huile essentielle à utiliser parmi toute cette liste ? Lisez la suite !

- - -

Vous avez déjà utilisé une  huiles essentielles contre une mycose vaginale ?
Racontez-nous comment et pour quels résultats. Cela pourra servir à d'autres que vous. Nous vous demandons un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo. Nous vous demandons un mail, mais il n'apparaîtra pas... Discrétion oblige !

Cet article a été écrit par un médecin.

(c) infosanteonline 2013

sources :
(1) Abe S. et col. Anti-Candida albicans activity of essential oils including Lemongrass (Cymbopogon citratus) oil and its component, citral. Japanese Journal of Medical Mycology [2003, 44(4):285-291]PMID:14615795
(2) : Vijaya Manohar, Antifungal activities of origanum oil against Candida albicans ; Molecular and Cellular Biochemistry December 2001, Volume 228, Issue 1-2, pp 111-117
(3) F. D. D'Auria et col. Antifungal activity of Lavandula angustifolia essential oil against Candida albicans yeast and mycelial form. Medical Mycology 2005, Vol. 43, No. 5 , Pages 391-396 (doi:10.1080/13693780400004810)
(4) Nenoff P et col. Antifungal Activity of the Essential Oil of Melaleuca alternifolia (Tea Tree Oil) against Pathogenic Fungi in vitro. Skin Pharmacol 1996;9:388–394
( 5)F. Bakkali et col. Biological effects of essential oils – A review. Food and Chemical Toxicology Volume 46, Issue 2, February 2008, Pages 446–475


D'autres articles vous intéressent :

TOUS nos articles concernant les mycoses vulvo-vaginales...

Les 20 gestes anti récidive pour les mycoses !

Quelle toilette en cas de mycose ?

Mycose vaginale ? Le string, bof.

Quelle toilette intime quand on a une mycose gynécologique ?

Mycose vaginale, pourquoi c'est gênant ?

Pertes blanches normales, mycoses vaginales, comment les différencier ?

Mycose vulvo-vaginale, quel microbe est en cause ?

Mycoses vaginales et traitement naturel par phytothérapie… Les huiles essentielles. - 5.0 out of 5 based on 21 votes

Commentaires   

 
0 #7 Sophia 04-09-2014 20:55
J'ai 16 ans et je ne suis jamais allée chez le gynécologue. Et je n'ai pas l'intention d'y aller. C'est trop gênant a parler à mon pere ! Mais je crois que j'ai une mycose. J'ai lu sur internet et j'ai les symptômes. Je ne sais pas pourquoi j'ai cela, mais j'ai déjà eu des relation sexuelles mais pas récemment. Je me suis fait doigter par ma fréquentation, mais je n'avais pas la mycose avant et maintenant, je ne veux pas qu'on fasse quoi que se soit. Je ne sais pas s'il va remarquer que c'est différent. Mais bon je voudrais savoir si je mélangeais de l'huile dolive et de l'huile de morocanoil(habi tuellement pour les cheveux) et je m'insérais un tampon imbiber de se mélange
durant la nuit, ma mycose partirait. Mes symptêmes sont pas insupportables. Je peux vivre avec mais je me demandais si je faisais ce mélange, ça partirait.

Réponse de médecin : Tout d'abord, il n'est pas nécessaire d'aller voir un gynécologue pour soigner une mycose vulvaire ou une mycose vulvaire et vaginale. On peut très bien aller consulter un médecin généraliste.
Ensuite, quand on a une vie sexuelle, il faut l'assumer sans forcément en parler à son père ! Le planning familial existe et les consultations sont gratuites pour les mineurs. Et les parents ne sont pas mis au courant, car le secret médical est préservé bien sûr.
D'autre part, il ne faut surtout pas mettre n'importe quoi dans le vagin (!!!), car le risque est de provoquer une infection plus grave. Donc surtout pas ce mélange !
Ce qui est possible en attendant, c'est d'utiliser du bicarbonate qui souvent, soulage bien. A lire, des infos sur le bicarbonate : http://mycoses.infosanteonline.com/mycoses-vaginales-et-bicarbonate-de-sodium/mycoses/traitements-des-mycoses/mycoses-vaginales-et-bicarbonate-de-sodium
Citer
 
 
0 #6 Marie 31-05-2014 06:13
Pour la préparation à base d'huile de calendula et de tea tree, quelle huile essentielle de thym utiliser : thym vulgaris, thym à thymol, thym à linalol ?

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : Dans les études que nous avons lues, il s'agissait de thymus vulgaris.
Mais cela ne signifie pas que les autres ne soient pas efficaces...
Citer
 
 
0 #5 Xbabylovex 08-01-2014 23:13
J'ai 16 ans et je pratique la masturbation. Depuis un moment. J'ai des pertes blanches des fois assez épaisses ou des morceaux. Je n'ai pas osé en parler à ma mère et elles sentent très mauvais et l'odeur passe a travers mes sous-vêtements et habits. Je suis toujours vierge et je sais pas quoi faire... Aidez moi.

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline :
La masturbation n'a rien à voir avec votre problème. Les pertes blanches ont normalement une légère odeur douce qui ne sent pas mauvais. Si elles sentent mauvais, il s'agit sans doute d'une infection à soigner, qui n'est pas du tout une IST, mais liée à un déséquilibre de la flore vaginale. Il faut en parler (pas la peine de parler de masturbation, cela n'apportera rien), et voir un médecin, surtout si cela vous brûle, vous pique ou vous démange.
Citer
 
 
0 #4 Shanktana 22-09-2013 18:25
Bonsoir !

Très bonne nouvelle : C'est confirmé par le gynéco, la mycose est guérie ! D'abord sceptique quand je lui ai parlé des huiles, il du traitement aux huiles essentielles, il a reconnu que si ça m'avait soulagée, pourquoi pas l'utiliser à l'avenir. Il n'y crois pas trop pour autant..

Je lui ai dit que son traitement était trop agressif pour moi et du coup il m'a donné du Femibion, des lactobacilles à prendre pendant un mois le soir pour rééquilibrer ma flore.

Dès que je sens une gêne avant, pendant ou après les rapports, je mets de l'huile d'argan pour hydrater puis tout va bien.

Je vais par contre essayer une autre pilule: Cerazette me provoque un peu de sécheresse vaginale, je vais tenter de prendre melodia pour voir.

Voilà :).
Citer
 
 
0 #3 Shanktana 27-08-2013 00:59
Bonjour !

Obligée d'attendre presque un mois pour revoir mon gynécologue suite à un traitement au monazol pour une deuxième mycose vaginale qui n'a marché que temporairement (une semaine de répit... Plus le côté "décapant" du traitement chimique), j'ai décidé de me renseigner sur le traitement curatif aux Huiles Essentielles.
Après lecture de vos articles, j'ai fait ce mélange:
- 3 gouttes de HÉ de Tea tree
- 3 gouttes de HE de lavande
- 2 CS d'huile d'Argan.
Le soir, appliqué sur la vulve et mis dans le vagin.
Les démangeaisons ont disparu dès le premier jour de ce traitement, et aujourd'hui, après six jours de traitement, tout semble aller bien à part encore quelques gênes au niveau interne des petites lèvres.
Je ne sais pas si la mycose vaginale est totalement guérie, je ferai un test avec le gyneco et vous ferai part des résultats. J'ai 20 ans et je ne veux pas entrer dans le cercle infernal des récidives..
Citer
 
 
0 #2 Aurélie Z. 16-07-2013 22:31
Bonjour,

Je viens de tester le mélange suivant :

1 goutte d'arbre à thé
1 goutte de palma rosa
1 goutte de géranium d’Égypte
5 goutte d'huile d'argan

Dans un premier temps, étant très irritée, l'application du mélange m'a un peu voir beaucoup picoté, cependant 10 minutes plus tard plus de démangeaisons ou de brûlures.

Je compte continuer le traitement pendant 2 jours, mais pour le moment cela a l'air de fonctionner puisque je suis déjà soulagée.

Réponse de mycose info santé : Pourriez-vous nous dire :
- Comment et sur quels critères vous avez choisi vos huiles essentielles ? (avez-vous lu des études ?)
- De quelle manière vous avez appliqué ce mélange ?
Notez qu'il est impossible de dire si c'est efficace en 10 minutes. Un mélange peut être antalgique et/ou anti-inflammato ire sans avoir aucun effet antimycosique !
Citer
 
 
0 #1 Fontaine 03-07-2013 07:44
Bonjour, j'habite à l'île de la Réunion,
J'ai eu une mycose que j'ai soigné très efficacement en deux bains. J'ai mélangé à du savon neutre 2 gouttes de palmarosa et deux gouttes de niaouli qui sont des huiles essentielles (fabriquée sur l'île voisine, à Mada). Le tout dissolu dans une petite bassine d'eau pour le laver. En 2 bains c'était réglé ! merci à vous pour le site
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Joomla SEF URLs by Artio

Qui est en ligne ?

Nous avons 452 invités et aucun membre en ligne